Ensemble de filtration sur dérivation SFP

Ensemble de filtration sur dérivation SFP

L’ensemble de filtration hydronique SFP d’Axiom fournit une protection efficace continue contre les effets néfastes de tout type de débris dans les systèmes de chauffage et de refroidissement. La surveillance et le maintien de la propreté des caloporteurs n'a jamais été aussi facile.

CARACTÉRISTIQUES et AVANTAGES

  • Corps de filtration à joints toriques doubles pour des remplacements de cartouche sans fuite
  • Robinet de vidange à bille avec raccord pour boyau et bouchon de sûreté
  • Bille flottante PMP en mouvement avec débit aussi bas que 1 gpm
  • Cartouche filtrante standard en coton enroulé à 25 microns selon DOE (filtres à 5 microns aussi disponibles)
  • Deux voyants en verre trempé borosilicaté pour une meilleure vue du fluide
  • Le robinet d’équilibrage manuel permet le mesurage du débit, l’équilibrage avec butée à mémoire et l’isolement de la cartouche filtrante. Un purgeur d’air manuel intégré empêche l’entrée d’air durant le changement de cartouche
  • Le corps de filtration peut servir à l’ajout de produits chimiques jusqu’à 0.8 gal (3 L)
  • Construction en laiton et acier inoxydable
  • Réduit le coût d’entretien de l’équipement et prolonge la durée de vie

Pourquoi et comment maintenir la propreté d’un système hydronique

Il est de bonne pratique d’assurer la propreté d’un système hydronique et ce, pour plusieurs raisons: la réduction des risques d’érosion et de corrosion, le maintien d’un transfert thermique optimal et moins de problèmes de détails tels les garnitures mécaniques, les joints, etc. En outre, la présence de particules d'oxyde de fer dans le caloporteur peut causer son lot de problèmes, en particulier dans les systèmes dont les circulateurs sont à rotor noyé.

Une des façons les plus courantes et les plus pratiques pour obtenir et maintenir la propreté des systèmes est d'installer un filtre sur une dérivation parallèle à la pompe, tel qu’illustré à la figure 1. Dans cette configuration, une partie du débit se trouve déviée en sortie de pompe à travers le filtre, puis retournée du côté de l’aspiration de la pompe.

Quel pourcentage du flux devrait être dévié vers le filtre? Une règle du pouce l’établit à 5-10 % du débit de conception de la pompe. D’autres théories veulent que le débit soit suffisamment élevé pour que le volume total du système traverse le filtre de 4 à 8 fois par jour. Sur cette base, un système d’un volume de 500 gal US et fonctionnant 24 heures par jour ne nécessiterait un débit dévié au filtre que d'environ 3 gal US par minute pour obtenir 8 recirculations du volume total. Les petits systèmes devraient obtenir une filtration suffisante avec un débit de filtration de 1 gal US par minute.

Une chose à retenir est que la pompe doit refouler un débit de filtration en plus du débit du système pour lequel elle a été sélectionnée. La plupart des circulateurs de circuit fermé de CVCA ont une certaine capacité supplémentaire et des courbes planes de sorte qu'il n'est pas nécessaire de prévoir de débit supplémentaire lors de la sélection du circulateur. Un problème pourrait surgir dans le cas où le débit dévié vers le filtre serait trop important et cela est d’autant plus possible que la dérivation du filtre se trouve habituellement en pleine capacité de refoulement de la pompe (hauteur manométrique la plus élevée). Il est donc important de régler le débit dévié au filtre sans dépasser la valeur appropriée puisqu’un débit exagéré priverait le système d’un pourcentage important de l’écoulement du caloporteur. D’où la présence d’un robinet d’équilibrage dans nos ensembles de filtration sur dérivation.

La cartouche de filtration contient un média filtrant très fin, généralement de 25 microns (25 400 microns = 1 po). Un média filtrant encore plus fin, de 5 microns, est offert pour remplacement après que le système ait fonctionné pendant un certain temps. Il peut être avisé de débuter par des filtres classiques de conduites pour retenir les plus grosses saletés avant qu’elles obstruent le filtre sur dérivation. Il est important de retenir que le filtre ne peut pas capter les matières dissoutes dans le fluide, tels les sels minéraux responsables de l’entartrage. Après un certain temps, la totalité du caloporteur aura traversé le filtre et le système devrait alors être libre de toutes les particules en suspension.

Les systèmes neufs ou rénovés peuvent contenir beaucoup de matière étrangère à nettoyer et il pourrait être nécessaire de changer le média filtrant à plusieurs reprises pendant un certain temps. Le voyant de débit sur le filtre fournit une indication visuelle du niveau d’obstruction du filtre lorsqu’il est nécessaire de le changer. Les meilleurs voyants de débit (comme les nôtres) ont un verre sur les deux côtés du corps pour faciliter l’évaluation de la couleur et de la transparence du caloporteur et, également, pour percevoir l’écoulement indiqué par le mouvement de la bille.